Moise Jean Charles appelle à la signature d’un nouvel accord sans le parlement

Moisejeancharles

“Le président Jocelerme Privert n’est plus lié par l’accord du 5 février suite au rejet de l’énoncé de politique générale de son Premier ministre Fritz Jean par la chambre basse’’. Déclaration signée Moise Jean Charles qui estime que le vote de non-confiance du dimanche 20 mars  joue en faveur du chef de l’Etat. La signature d’un nouvel accord avec les partis politiques, c’est ce que souhaite désormais le leader de la plateforme Pitit Dessalines.

 

Loin de croire que la chambre des députés a fait du tort à Jocelerme Privert en rejetant l’énoncé de politique générale de son Premier ministre, Moise Jean Charles y voit l’opportunité pour le chef de l’Etat de s’asseoir avec les partis politiques qui étaient habituellement dans les rues pour protester contre l’administration de Michel Martelly.

“Le choix des députés de censurer la politique générale de Fritz Jean met automatiquement fin à l’accord du 5 février’’, croit le  leader de Pitit Dessalines.

Plus que jamais, estime Moise Jean Charles,  le moment est venu pour le président Jocelerme Privert de revenir à la table des négociations avec la classe politique pour parapher un nouvel accord, condition sine qua non pour résorber la crise actuelle.

“Ainsi, le chef d’Etat pourra nommer un Premier ministre et l’installer sans l’aval du parlement qui est aujourd’hui un obstacle’’, déclare Moise Jean Charles.
Dans l’intervalle, Moise Jean Charles se dit dans l’attente d’un coup de fil du palais national pour l’inviter autour de la table du dialogue.

 
Stay SWITCH for more info…..
We appreciate your comments and suggestions!
SFMH!
Source, HPN

Shares 0

Leave a Reply