Football : le PSG s’impose dans la douleur à Dijon, Guingamp gagne son duel breton contre Rennes

Football : le PSG s’impose dans la douleur à Dijon, Guingamp gagne son duel breton contre Rennes
Le Paris-Saint-Germain à Dijon, le 14 octobre 2017. ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Les semaines se suivent et se ressemblent pour le Paris-Saint-Germain, solide leader de Ligue 1 à l’issue de sa 9e journée du championnat de France, samedi 14 octobre. Le club de la capitale a pourtant longtemps été tenu en échec à Dijon, mais il s’est finalement imposé dans les ultimes minutes de jeu.

Pour son premier match depuis la mise en cause de son président Nasser Al-Khelaïfi par la justice suisse et la Fédération internationale de football (FIFA), le PSG n’a pas affiché une grande sérénité.

la suite après cette publicité

Le Paris-Saint-Germain a finalement assuré l’essentiel face à Dijon (2-1) : grâce à un doublé libérateur de son latéral droit Thomas Meunier (70, 90+2), le club parisien a encore creusé l’écart en tête du classement en comptant désormais six points d’avance sur son principal poursuivant Monaco (2e, 19 points) défait in extremis à Lyon (3-2) vendredi.

Deux semaines après la chute d’une barrière qui a fait 29 blessés à Amiens, Lille a retrouvé le terrain mais a laissé échapper la victoire dans le temps additionnel face à Troyes (2-2), samedi lors de la 9e journée de Ligue 1.

L’équipe de Marcelo Bielsa, qui n’a plus gagné depuis la première journée, se dirigeait vers un difficile succès avant qu’Ibrahim Amadou ne concède un penalty, transformé par Adama Niane (90+3). Dans la confusion, l’arbitre excluait Edgar Ié en lieu et place du capitaine nordiste.

Le duel breton entre Guingamp et Rennes a lui basculé en faveur des locaux (2-0). De quoi plonger les Rennais, désormais classés 15e avec seulement un point d’avance sur la zone rouge, un peu plus dans la crise.

Dans une ambiance très tendue en fin de match, marquée par des échauffourées, les hommes de Christian Gourcuff n’ont pas su garder leurs nerfs, à l’image de l’exclusion de Wahbi Khazri. Ils n’ont plus gagné depuis quatre matches et la situation se complique pour le technicien breton…

Les Stéphanois se sont fait peur, mais ils ont finalement réussi à venir à bout de Metz (3-1). Menés rapidement après un but de Diagne, les hommes d’Oscar Garcia ont dû attendre la 74e minute pour revenir au score sur un but de Pajot. Cafu (contre son camp) et Maiga dans les arrêts de jeu, ont fini par offrir la victoire à Saint-Etienne, qui remonte à la troisième place, en attendant les résultats de Marseille, Bordeaux et Nantes, dimanche. Metz, avec huit défaites en neuf matchs, reste lanterne rouge.

Meilleure défense de Ligue 1 jusque-là, Caen a craqué à deux reprises à domicile, face à Angers. Toko Ekambi puis Fulgini ont permis aux Angevins de remporter leur deuxième match de la saison et de prendre la dixième place du championnat. Caen recule, de son côté, à la huitième position.

Amiens enchaîne une troisième défaite de suite face à Toulouse. Les joueurs de Christophe Pelissier se sont inclinés sur un but de Delort (40e minute). Avec ce troisième succès de la saison, Toulouse remonte à la douzième place, pendant qu’Amiens, occupe désormais la 17e place, et devient premier non-relégable.

We appreciate your comments and suggestions

Epi Nou Switch

Source LE MOMDE

Leave a Reply

Close
Please support the site
By clicking any of these buttons you help our site to get better